Du thématique au syntaxique

L'analyse syntaxique et les co-occurrences des thèmes

Lorsque nous avons analysé le lexique et la thématique d'une étude, nous avons en quelque sorte cassé le discours en menus morceaux, et la signification que nous en avons récoltée reste encore imparfaite parce que trop abstraite.
L'aspect vivant du langage a disparu, car celui-ci ne se trouve que dans les phrases réelles prononcées par les personnes intérrogées.

Or, avec une quarantaine de phrases, nous pouvons, en théorie, créer des milliers de phrases différentes, et l'étude actuelle se compose (au moment de l'écriture de ce site) de 300 phrases, 46 thèmes et 12400 mots en tout ! Pour approcher une analyse syntaxique correcte, nous travaillons au niveau des cooccurernce de thèmes, c'est-à-dire que le logiciel calcule tous les couples de thèmes apparaissant ensemble dans les mêmes phrases, les classe par ordre décroissant d'occurrences et nous donne la possibilité de trouver les phrases contenant un couple de thème donné (accès direct aux citations).
On rétablit ainsi un peu de la vie propre aux phrases elles-mêmes.

L'expérience de plus de 40 années d'études qualitatives avec ce logiciel, nous a montré que pour analyser la quasi totalité des phrases, nous avons seulement besoin d'étudier quelques dizaines de phrases-types appelées aussi PHRASES-CLES. Les phrases-clés, comme les MOTS-CLES et les THEMES-CLES sont les éléments du langage au centre du discours, ceux qui sont les plus solides. On le retrouve au centre d'un graphe déssinant les résultats syngtaxiques, tels qu'on va les lire ci-dessous.

Mais l'intérêt de découvrir ces phrases-clés est fondamental dans une étude sémantique qualitative, et surtout dans les suivis concrets du client, pour sa communication clients ou interne : l'étude syntaxique dit au client comment il doit s'exprimer, quels sont les noyaux ou piliers du langage de ses clients ou de ses collaborateurs ou cocurrents,  et comment se comporter vis-à-vis de la cible étudiée pour améliorer ses résultats et son image.

Voici les tableaux des résultats, ainsi que les graphes syntaxiques des 3 hôtels étudiés ici.

Croisements des thèmes présents dans les mêmes phrases

Exemple d'Analyse des contextes de thèmes

Les couples de thèmes par ordre de fréquence décroissante

Ci-dessous les graphes syntaxiques ou cartes verbales des 3 hôtels

Pour mieux voir les graphes on peut cliquer sur les images.

Même sans être un analyste aguerri dans les méthodes sémantiques, on voit à l'oeil nu que ces 3 graphes sont très différents. On voit clairement que :
- H2 possède un graphe plus faible que les 2 autres hôtels
- H3 possède le langage le plus riche des trois hôtels

En regardant maintenant les NOYAUX (en rouge) définis par les thèmes recevant le plus de liens, donc les thèmes centraux, on voit aussi que la hiérarchie dans la satisfaction des clients est proportionnelle à leur richesse en thèmes différents.
Ce qui sera confirmé par les tableaux des occurrences des thèmes selon les hôtels, et aussi par l'importance des indices de satisfaction selon les établissements.

En fait maintenant le client dispose de tous les outils nécessaires à l'amélioration de sa communication ou à la résolution du problème posé ; il lui suffit de transfromer ces résultats en actions adéquates.

Les graphes syntaxiques ou cartes verbales

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 05/05/2019